carnets d’adulte

Souvent on a une image négative de la vie adulte. Faites de responsabilités, de sérieux et de devoirs. Pourtant aussi loin que je me souvienne j’ai toujours eu envie de grandir. Encore aujourd’hui. Je suis une éternelle optimiste et j’ai toujours vu les bons côtés de chaque période de la vie. Du coup arrivée à l’âge adulte je ne me suis pas sentie oppressée par ses devoirs et ses obligations (du moins pas tout le temps.) Mes carnets d’adulte sont un doux mélange de choses à faire et de créativité, de devoirs et d’amusements. Allez je te les présente.

 

 

  • Le Bullet journal

 

Si tu ne connais pas encore, le Bullet journal est une sorte d’agenda, sauf que c’est toi qui l’organise, qui le compose et qui décide de son agencement. Généralement c’est un carnet avec des pointillés à la place des lignes. Cela te permet d’écrire dans le sens que tu veux, à l’horizontal ou à la vertical. Ils t’aident aussi à créer des tableaux, à tracer des lignes sans règles etc. Il existe une méthode bien définie pour remplir son Bullet journal. Tu peux la découvrir en cliquant ici. Mais il n’y a aucune obligation à suivre cette méthode. Tout comme chaque carnet peut convenir pour en faire un Bullet Journal. Les pointillés ne sont pas obligatoires.

 

Personnellement j’en sui à mon 4ème Bullet Journal et si j’appliquais à la lettre la méthode avant – a savoir faire une page agenda annuel, puis une page agenda mensuel, puis une page agenda hebdomadaire et enfin une page agenda journalier – aujourd’hui j’applique ma propre méthode. Elle est inspirée de la méthode d’origine bien sûr, mais elle est moins contraignante. Je ne fais pas le calendrier annuel qui ne me sert pas beaucoup, et je saute l’agenda mensuel qui me déprime tellement je notes de tâches à faire. Je ne fais plus que l’agenda hebdomadaire et l’agenda journalier. Lorsque je dois noter des tâches à faire plus loin dans le mois je colle un Post It et j’écris dessus. Ainsi la semaine d’après je reporte ces tâches et elle ne me démoralisent pas avant l’heure.

 

L’autre avantage d’un Bullet Journal, en plus de sa complète personnalisation, est la possibilité qu’il nous offre de l’illustrer. Dans les agendas classique il y a très peu de place pour ajouter de la couleur, pour gribouiller, pour dessiner ou même pour coller nos images préférées. Alors que dans un Bullet Journal tout es possible. C’est cet espace de liberté que j’apprécie particulièrement.

 

 

  • Le carnet de recettes

 

C’est le carnet intergénérations part excellence. Ils se transmet de parents à enfants ou même de grand-parents à petits enfants. Et même si nous commençons le nôtre, il est généralement remplis de nos recettes de famille. et bien souvent nous créons le nôtre à partir de l’âge adulte. Soit parce que nous cuisinons en amoureux, soit parce que nous préparons les repas de nos enfants, soit par pur plaisir tout simplement. J’ai déjà écrit un article sur les carnets de recettes que tu peux découvrir en cliquant ici. C’est un carnet que j’apprécie particulièrement. Je le trouve très touchant, sans le savoir il nous en apprend beaucoup sur nos proche et je lui trouve un charme fou.

 

J’espère que ces deux carnets d’adulte t’auront donner envie de passer de l’agenda classique au Bullet journal et de commencer ton propre carnet de recettes. Si tu as d’autres idées n’hésite pas à m’en faire part ! Pour trouver ton futur carnet d’adulte, je t’invite à découvrir les carnets de La Sardine Plastique.