Comment bien choisir son carnet de voyage

En ce début d’année, après les fêtes de Noël, le nouvel an, les bonnes résolutions et en plein Dry January tu es sûrement en train de rêver à tes prochains voyages. Voyage au ski, voyage estival mais aussi peut-être de petits weekends en solo, entre amis ou en amoureux. Je rêve d’un weekend à Avignon, un weekend à Fontaine Vaucluse pour visiter le moulin à papier, d’une semaine au Portugal pour rendre visite à des amis, de l’été avec ma famille à Toulon et de mon voyage de noce. Et qui dit voyage, dit bien choisir son carnet de voyage.

Alors avoir des rêves c’est génial. Encore faut-il les réaliser, les préparer et les organiser. Et pour des rêves de voyages quoi de mieux qu’un carnet de voyage ? Comme dit Joseph Kessel  » Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques de villes inconnues« . J’ajouterai quand même que les grands voyages sont grands par leur rêve et non par leur durée ou par leur distance.

Un carnet de voyage donc ! Pour préparer son voyage mais aussi pour le recenser pendant et le raconter ensuite. Tu as sans doute remarqué que le marché du carnet de voyage est extrêmement varié et que l’on peut s’y perdre facilement. Bien choisir son carnet de voyage c’est essentiel ! Parce que s’il est trop petit tu ne pourras pas raconter tout le voyage, s’il est trop grand il risque de te gêner. Et je ne parle même pas du papier ! Laisse moi te guider dans le monde des carnets de voyage. Après cet article tu seras sûr de ce que tu veux et de ce dont tu as besoin pour ton futur carnet de voyage. Allez c’est parti !

double page d'un carnet de voyage

Bien choisir son carnet de voyage : les essentiels

Dans un carnet de voyage tu as différents éléments qui changent d’un carnet à l’autre. Les connaitre et savoir ce qui te convient le mieux est essentiel !

Ces éléments sont :

  • Le format
  • Les pages
  • Les papiers
  • La pochette
  • Élastique ou cordon
  • La reliure

Le format

Il existe de très nombreux formats en carnet et en papeterie. Pour un carnet de voyage il faut choisir son format avec beaucoup de précautions. Si tu es dessinateur et que tu esquisses énormément en voyage fais attention à ne pas prendre un carnet trop petit, Tu risquerais d’être frustré par le manque de place. Si tu es du genre à voyager léger ne t’encombres pas d’un trop grand carnet. Il va te gêner et peser trop lourd dans ton sac. Viens découvrir les différents formats existants et choisir le tiens dans mon article spécial formats.

Les pages

Tout aussi important : le nombre de pages de ton carnet. Les plus fins ont en général 32 pages. Cela peut te paraître peu mais pour un voyage d’une petite semaine ça peut être idéal ! De quoi coller des images et photos, recopier ou décalquer des plans, répertorier les lieux à visiter, décrire les activités et dessiner si l’envie nous en prend. 32 pages je trouve aussi cela parfait comme carnet de voyage de nos weekends sur l’année. Au lieu d’avoir un carnet par weekend tu les racontes tous dans un seul. C’est une chouette idée pour se rendre compte de toutes nos visites de l’année et ça évite de gâcher du papier au cas où on n’écrit pas beaucoup durant un séjour. Ensuite c’est souvent 96 pages. Idéal pour un plus long voyage ou pour plusieurs séjours d’une semaine. Vous avez aussi les très gros carnets avec plus de 150 pages. Ceux là sont pour ceux qui dessinent beaucoup, écrivent beaucoup et collent beaucoup. Attention cependant ils sont généralement composés d’un papier très fin qui s’adapte peu aux dessins, à l’aquarelle ou à la peinture.

carnet de voyage à new-york

Les papiers

Chaque carnet à ses petits papiers. Parmi d’autres : le papier kraft, le papier recyclé, le papier calque, le papier à dessin, le papier aquarelle, le papier carton, le parchemin, le papier japonais, le papier coton… et j’en passe ! Pour ton voyage il faut bien choisir le papier de ton carnet. Pour cela il faut regarder le grammage et le grain. Le grammage c’est l’épaisseur du papier. Plus un papier a un fort grammage (en général le maximum est 300g ou 360g le m²) plus il va résister à la peinture et à l’aquarelle. Donc si tu es un artiste dans l’âme choisis un carnet avec du papier à fort grammage.

Le grain c’est la texture du papier. Le papier blanc machine n’a pas de grain. Ce qui, si tu ne dessines pas n’a aucune importance. Mais pour les dessinateurs il est essentiel. Surtout pour le dessin au crayon. Pense à ouvrir le carnet pour vérifier le grain du papier avant de l’acheter.

Le grammage et le grain concernent donc les dessinateurs. Mais, pour toi qui ne croques ni ne dessines, le papier aussi à son importance. Par exemple j’adore avoir du kraft ou du papier de couleur dans mes carnets. Ils bousculent mes habitudes, développent ma créativité et m’autorisent des apartés . Si j’ai une page kraft à côté d’une page blanche je peux couper mon récit et lister sur le kraft les monuments visités ou autre. J’apprécie aussi beaucoup le papier calque dans un carnet. Il me permet de décalquer un plan de quartier ou de ville et c’est toujours esthétique sur une double page. Tu l’auras donc compris, les papiers c’est quasiment le plus important de ton carnet de voyage. Le tout c’est d’ouvrir et de feuilleter un carnet ou à défaut de savoir quels papiers composent le carnet avant de l’acheter.

exemple double page carnet de voyage

La pochette

Dans certains carnets tu as une pochette ou une enveloppe dans la page de garde. Elle te permet de garder, sans les coller dans le carnet, des tickets de transport, des tickets de musée etc. Je l’apprécie beaucoup mais parfois je n’en veux pas parce qu’elle prend trop de place, une fois pleine, dans mon carnet. Elle m’empêche de le fermer correctement. Et puis certaines sont mal conçues et les papiers s’échappent de la pochette. Alors qu’une fois collés dans ton carnet, tu es sûr de ne pas perdre ces souvenirs. En plus quoi de plus vivant qu’un carnet rempli de tickets et de billets. A toi de voir si tu préfères une pochette pour les garder avant de les coller à tête reposée chez toi ou si un pochette viendra plus te gêner qu’autre chose.

Élastique ou cordon

Souvent les carnets de voyage sont entourés d’un élastique ou d’un cordon de cuir. Je suis assez fan du cordon. Il assure la fermeture de ton carnet et ainsi tu es sûr de ne rien perdre. L’élastique a aussi cette fonction mais il peut venir abîmer ton carnet si celui-ci est vraiment plein (photos collées, de billets ou tickets). En plus le cordon donne vraiment au carnet l’esthétique du carnet de voyage. Il a quand même un défaut qu’a aussi l’élastique c’est que si tu conserves dans ton carnet une image ou un papier qui dépasse du format le cordon risque de le déchirer.

La reliure

Je t’ai déjà parlé des différentes reliures de carnet ici. La reliure est aussi très importante dans un carnet de voyage. En fonction de celle-ci tu vas pouvoir ouvrir le carnet complètement à plat ou pas. Tu te dis peut-être que ce n’est pas grand chose mais crois-moi quand tu dessines ou que tu écris, avoir des pages qui forment une vague ça peut être très énervant. Vérifie bien la reliure avant d’acheter ton carnet.

Te voilà paré pour acheter ton carnet de voyage idéal et réaliser tous tes rêves de déambulations, errances et circuits !

Peut-être trouveras-tu ton bonheur dans les carnets de voyage de La Sardine Plastique. Leur particularité est de mixer tous les papiers et de mettre en avant la photographie. Viens donc les découvrir ici !