comment développer son propre style

 

 

Ce mois-ci sur le blog je te montre que l’on peut tenir un carnet de dessin sans dessiner comme une déesse. J’ai abordé l’histoire du dessin et son évolution esthétique à travers les âges, Je t’ai montré des carnets de croquis originaux. Aujourd’hui je vais te donner des conseils pour développer son propre style. Parce qu’après tout un carnet de dessins original c’est un carnet de dessin qui te ressemble.

 

Souvent devant nos carnets de dessins ou carnet de croquis on a encore en tête les images que l’on a vues sur internet. Les beaux paysages dessinés par des véritables virtuoses de l’aquarelle ou des portraits réalisés par des experts du stylo bille. Du coup on complexe, on ne se lance pas et on laisse notre carnet vierge. On va tâcher d’oublie tout cela et de repartir sur des bonnes bases. Ces conseils vont t’aider à développer ton propre style.

 

  • Essayer

 

Ce conseil peut te sembler bête comme ça, mais souvent on n’essaye pas, de peur d’échouer. Du coup on se ferme la porte à de nouvelles manières de représenter. En n’essayant pas on perd la possibilité de progresser. Parce que les virtuoses de l’aquarelle et les experts du stylo bille ne l’ont pas toujours été. Ils ont essayé, échoué, recommencé, re-échoué et ainsi de suite jusqu’à maîtriser parfaitement la technique. En n’essayant pas tu restes une humaine et tu t’empêches de devenir une déesse.

 

Si tu as toujours peur d’échouer, si tu as toujours l’impression d’être moins bonne que les autres, si tu restes persuadée qu’il faut absolument être une artiste pour tenir un carnet de dessin, j’ai un autre petit conseil pour toi. N’écoute pas la voix de ton mental ! Il n’est jamais objectif, jamais positif et jamais optimiste. Ecoute plutôt la voix de tes tripes, celle qui te dit que même si c’est raté tu auras prix du plaisir à le faire, à le tenter et à le réaliser.

 

  • Ne pas se brider

 

Lorsque j’étais en école d’art, je me suis souvent saboter moi-même. J’étais moins douée que les autres en dessin et du coup j’étais persuadée que je n’y arriverais pas. Total : je ne m’y mettais pas à fond, je me bridais en me disant que de toutes façon untel ferait mieux etc. Il m’a fallu finir mes études et créer toute seule pour ma boite pour que je me dise que je pouvais tenter telle technique, m’exercer à tel style, essayer ceci ou cela. Et tu sais quoi ? Non ça n’a pas marché à chaque fois. Mais j’ai pris mon pied ! Et aujourd’hui je sais ce que j’aime faire, ce que j’aime créer, quelle technique je maîtrise etc. Ce qui ne m’empêche pas de tenter des choses nouvelles encore aujourd’hui. Magnifique transition pour le conseil suivant :

 

  • Expérimenter

 

Tu vas me dire que c’est le même conseil qu’essayer. Mmmmmh pas exactement. Disons que c’est un mixte des deux derniers conseils : essayer et ne pas se brider. En gros ce conseil c’est aussi rester toujours à l’affût des nouvelles techniques. C’est être curieuse et novatrice sans cesse. Parce que c’est par expérience que l’on se connaît et donc c’est par expérimentation que l’on développe son propre style.

 

  • S’écouter

 

Dernier conseil mais pas des moindres : s’écouter. Tu as envie de tester telle technique, tel cadrage ou telle composition ? Essaye-là. Tu ne te sens pas de créer aujourd’hui et même ton rituel créatif ne marche pas ? Ne te force pas. Tu as envie de te défouler et de déchirer du papier ? Utilise les papiers déchirés dans ta création. En étant à l’écoute de toi et de tes émotions, tu es raccord avec toi-même. Et en créant dans ces états-là, tu ne peux être que toi. Et donc tu ne peux représenter les choses qu’à ta manière et avec ton propre style.

 

Voilà, j’espère que ces conseils pour développer son propre style t’auront aidé. Si tu as d’autres conseils n’hésite pas à me les envoyer.

Créativement tienne,