Art journal Amaterasu

 

Fais briller ta créativité

Sous la bienveillance et la bonne garde d’Amaterasu, la déesse japonaise du soleil, autorise ta créativité à prendre de la place, à briller et à te montrer tes talents cachés. L’heure n’est plus aux questions mais au passage à l’action. A tes stylos, pinceaux ou ciseaux et en route pour la créativité.

 

Une invitation à la bienveillance

 

Sous la protection d’Amaterasu, la bienveillance envers ta créativité est de mise. Pas de critique ni de jugement, quel que soit le résultat de ta pratique créative. La déesse t’invite à l’indulgence, à la bienveillance et à la confiance en soi. Elle met en lumière l’importance du chemin et de la pratique plutôt que le talent et la finalité.

 

Un art journal aux multiples possibilités

 

Un art journal est un carnet dans lequel on expérimente et teste toutes sortes de techniques, de formes et de pratiques artistiques. Sans obligation de résultat. Le carnet Amaterasu est composé de plusieurs papiers différents et s’adaptera ainsi à toutes tes envies créatives.

 

Pour plus d’informations voir ci-dessous.

25,00

5 en stock

Amaterasu O mi kami, (Auguste Divinité qui illumine le ciel), la déesse du soleil et reine des “hautes plaines célestes” (Takama-no-hara ou Takama-ga-hara) est la plus honorée des kami du panthéon shintoïste japonais.
Née de l’œil gauche d’Izanagi, elle était si brillante que son père l’envoya au ciel sur l’Echelle Céleste où elle règne depuis. Il lui offrit pour son départ son collier de perles sacrées.

Elle est généralement représentée par un miroir métallique et ses représentations sous forme humaine sont plus récentes et d’origine populaire. Elle est traditionnellement vêtue d’un vêtement blanc à la doublure rouge et porte les cheveux longs et défaits.

Elle créa les champs de riz, appelés “inada”. Elle inventa aussi l’art de tissage grâce au métier à tisser et apprit aux gens comment cultiver le blé et élever des vers à soie.
D’après une légende c’est Amaterasu et ses servantes qui tissaient la toile de l’univers qui n’était pas encore achevé et dans une autre version elles tissaient les vêtements des kami et des personnes qui officiaient lors des cérémonies de son culte.

Le carnet Amaterasu peut devenir :

  • un art journal
  • un carnet de dessin

Taille : 21 x 14,8 cm

Papiers: Papier aquarelle 200g, papier dessin 125g, papier calque 90g, papier kraft 90g

Cousu à la main avec un fil blanc

Pages : 96

Le plafond de la cathédrale de Wuzburg en Allemagne illustre le carnet Amaterasu. Un soleil pour faire briller ta créativité et représenter la déesse. La photographie a été prise par Géraldine Arlet, a été imprimée sur un papier 300g et pelliculée pour un rendu tout doux sous les doigts.

Pin It on Pinterest

Share This