Carnet Annette 14,8 x 10,5

Le carnet des gourmandes et des cuisinières.

 

Tu es une fine gourmande ? Tu profites de tes weekends pour cuisiner ? Tu adores te plonger dans les vieux carnets de recettes de ta famille ?

 

Voici le carnet Annette, le meilleur ami des fins gourmets. Les herbes en couverture rappellent celles de Provence, on y sentirait presque l’odeur de ciboulette fraîche. Elle donne l’eau à la bouche ?

 

23,00

15 en stock

C’est en hommage à la mère Poulard que le carnet se prénomme Annette. Anne Boutiaut, Annette pour les intimes, épouse Poulard et que tout le monde appelle mère Poulard, est une cuisinière renommée durant la fin du 19ème et au début du 20ème siècle. Avec son mari ils ouvrent un restaurant au mont St Michel.

A l’époque il n’y a pas encore la digue-route et les voyageurs arrivent au gré des marées et des vagues, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Il faut bien les sustenter. Pour faire patienter les clients le temps d’ouvrir la cuisine et de préparer son plat, Annette a l’idée de leur cuisiner une omelette.

Son idée et sa recette font fureur. Tout le monde se précipite à l’auberge de la mère Poulard.

Elle est une vraie cheffe d’entreprise et elle gère son restaurant seule ou presque. Elle accueille les clients, leur montre leur chambre et assiste à leur départ. Aujourd’hui encore sa recette d’omelette est dans nos livre de cuisine et est très réputée.

En carnet de recettes, il sera le gardien de tous tes plats préférés : ceux de ton enfance et ceux de tes vieux jours.

En carnet d’épices, il t’aidera à savoir quelle épice s’accorde le mieux avec telle viande, telle légume ou tel céréale.

Tout dans le carnet Annette fait appel à tes sens. La vue pour la couverture avec sa photographie de pousse d’herbe mais aussi le toucher par le pelliculage soft touch. Il apporte une sensation de douceur extrême. Le toucher aussi pour les feuilles de papier artisanal semées dans le carnet.

Des feuilles dites « ailes de mousse » à la couleur crème et parsemées d’herbe et d’épice. Tout cela nous donne des hallucinations olfactives et nous fait lécher les babines.

Taille: 14,8 x 10,5 cm

Papiers : apier artisanal « ailes de mousse » 120g, papier kraft 80g, papier blanc recyclé 80g

Reliure : cousue à la main avec du fil de coton vert foncé

Nombre de pages : 56

Elle fait appel à tes sens de l’odorat, du toucher et du goût. Les trois sens essentiels à l’art de cuisiner.

Cette image, prise par la photographe Géraldine Arlet, fait penser à du persil frais ou à des herbes naturelles. Elle donnent envie de les cueillir et de les cuisiner.

Elle a été imprimée sur un papier mat 300g. Elle a ensuite subit un pelliculage soft touch qui lui apporte une douceur sous les doigts.

Pin It on Pinterest

Share This