Carnet créatif Séraphine

Tu es une amoureuse de l’automne ? Tu adores sauter dans les tas de feuilles mortes et te promener sous les arbres aux couleurs chaudes ? 

Tu vas adoré le carnet créatif Séraphine ! Sa couverture au feuillage rouge parlera à ton cœur automnal et son petit format (A6) te permet de l’emporter partout. 

Il sera ton carnet de croquis rapides, ton carnet à idées, ton carnet de petites pensées. Pour ne plus jamais être frustrée de ne pas avoir de papier sous la main. 

Le carnet Séraphine est inspiré par l’artiste Séraphine de Senlis. 

Pour en savoir plus, voir ci-dessous

19,00

5 en stock

De son vrai nom Séraphine Louis, elle est née en 1864 dans l’Oise et est morte en 1942.

Elle perd ses parents très jeune et est élevée par sa sœur aînée. Elle travaillera comme bergère puis comme domestique dès l’âge de 14 ans et enfin comme femme de ménage. 

En dehors de ses heures de travail, Séraphine commence à peindre. Autodidacte, elle n’a aucune culture, ni aucun apprentissage artistique. C’est pourquoi, son œuvre est qualifiée d’art brut. Elle peint principalement le monde végétal. 

Elle sera soutenue et représentée par le collectionneur et marchand d’art allemand Wilhelm Uhde. Mais pendant la guerre il est obligé de quitter la France. Ils ne seront de nouveau en contact qu’en 1927. Il l’invite à participer à une exposition en 1929, ce qui donne à Séraphine une certaine réputation dans le milieu artistique. 

Malheureusement la crise de 1929 ruine le marchand qui ne peut plus acheter d’œuvre à l’artiste. Ce changement brutal de finance la perturbe et la fait plonger dans la folie. 

Elle sera internée en hôpital psychiatrique et y mourra de faim. 

Son art est redécouvert petit à petit, un film est même consacré à sa vie.

  • Carnet de croquis rapides
  • Carnet à idées
  • Carnet de citations
  • Carnet de rêves

Taille:  14,8 X 10,5 cm / Format A6

Papiers : papier multi techniques 160g, papier kraft 80g, Papier ligné 66g

Reliure : cousue à la main avec du fil de coton rouge

Nombre de pages : 56

 

La photographie de couverture est une ode à l’automne et à ses couleurs.

Elle a été prise par l’artiste Géraldine Arlet dans le Vaucluse et elle a été imprimée sur un papier mat 300g. Elle a ensuite subi un pelliculage soft touch qui lui apporte une douceur sous les doigts.

 

Pin It on Pinterest

Share This