Promo !

Carnet créatif Wilhelmina

 

Tu es une passionnée de collage créatif et tu trouves dans la créativité tes petites joies du quotidien ? être créative est ta façon bien à toi d’être rayonnante ? 

Le carnet Wilhelmina est fait pour toi. Sa couleur en fait un vrai rayon de soleil et son élastique est parfait pour les colleuses compulsives. 

Il t’invite à glisser entre ses pages des images que tu n’aurais pas encore coller, des feuilles ou fleurs que tu souhaiterais conserver.

Il fait partie de la collection 2021, inspirée par des femmes artistes. C’est l’artiste Wilhelmina Barns Graham qui inspire le carnet Wilhelmina.

Pour en savoir plus, voir ci-dessous.

 

21,00

1 en stock

L’artiste abstraite britannique Wilhelmina Barns Graham est née le 8 Juin 1912 à St Andrews. Dès les premières années d’école, Wilhelmina sait qu’elle veut devenir artiste, elle a d’ailleurs montré très vites des capacité pour la créativité. Une de ses réalisations a été choisie pour décorer les murs de l’école et depuis elle considère que la peinture l’a choisie. 

Elle a étudié à l’université d’art d’Edimbourg. Elle a eu comme professeur  le portraitiste David Alison et le peintre William MacTaggart et ses amis comprenaient les peintres écossais influents Robert MacBryde , Robert Colquhoun et William Gear, de célèbres peintres écossais. 

Elle a fait des voyages d’études à Paris, Londre ou encore St Tropez avant de déménager en Cornouailles en 1940 pour se rapprocher d’un groupe d’artistes à St yves. Ses peintures seront fortement inspirées par les paysages de cette région. 

Toute son oeuvre oscille entre l’abstrait et le figuratif mais s’inspirant sans cesse des paysage qui l’entoure. 

En 1953, elle fait partie des artistes choisie pour exposer lors de la biennale de Paris. Si son œuvre n’a pas été très connue, elle connaît un petit succès dans ses vieux jours. 

Elle meurt à St Andrews le 26 janvier 2004 en léguant ses œuvres à The Barns-Graham Charitable Trust, qu’elle avait créé en 1987. Les rôles de la fondation sont de protéger son œuvre et donner des bourses à des jeunes artistes.

Le carnet wilhelmina t’invite à la paréidolie, l’art de voir des formes dans les objets ou les éléments de Nature. Comme lorsque tu vois des formes dans les nuages.  

Il t’encourage à créer ton propre univers, en collage ou toute autre créativité. Mais aussi à trouver ton style et à l’assumer jusqu’au bout de tes idées.

 

Taille:  14.8 X 21  cm / format A5

Papiers : papier dessin 125g, papier kraft 80g, Papier aquarelle 200g

Elastique : 1,5 cm de largeur, jaune

Reliure : cousue à la main avec du fil de coton jaune

Nombre de pages : 96

La photographie de couverture est une ode au végétal et à ses formes.

Elle a été prise par l’artiste Géraldine Arlet dans l’hérault et elle a été imprimée sur un papier mat 300g. Elle a ensuite subi un pelliculage soft touch qui lui apporte une douceur sous les doigts.

Pin It on Pinterest

Share This