Carnet de dessins Blanche

 

La beauté de la nature t’émerveille chaque jour ? Tu passes ton temps à dessiner ou peindre des paysages ? Le carnet de dessins Blanche est fait pour toi.

 

Un carnet aux multiple possibilités graphiques

 

Le carnet Blanche est composé d’une grande variété de papiers : papier aquarelle, papier à dessins, papier kraft et papier blanc. Il s’adaptera ainsi à toute technique graphique (fusain, crayon, aquarelle, pastel etc). Il contient également plusieurs pochettes pour y glisser une petites esquisse ou une fleurs cueillie en chemin.

 

Un carnet Blanche placé sous une bonne étoile

 

Son nom est un femmage à la peintresse Blanche Hoschedé-Monet. Elle était la belle fille de Claude Monet. Elle a peint de nombreuses scène de genre en pleine nature mais aussi le jardin de Giverny.  Puisse Blanche t’inspirer et te guider dans ta pratique créative. 

 

Pour plus d’informations voir ci-dessous.

37,00

5 en stock

Eugénie Lucienne Blanche Hoschedé, ou Blanche Hoschedé Monet, née dans le 10e arrondissement de Paris le  et morte à Nice le 1, est une artiste peintre et un modèle français.

Elle devient l’assistante et l’élève de Claude Monet, peignant dans un style impressionniste parfois difficile à distinguer de celui du maître. En 1897, elle épouse Jean, l’un des deux fils de Claude Monet et de Camille Doncieux.

Blanche Hoschedé est le modèle de Claude Monet pour plusieurs toiles, car celui-ci commence très tôt à la peindre, elle et sa sœur Suzanne.

Dotée elle-même d’un talent pour la peinture, elle commence à s’intéresser à cet art dès 1876 et fréquente l’atelier de son beau-père, dont elle porte souvent le chevalet. Elle en devient alors l’assistante et l’élève,

Après la mort de son mari en 1914, elle retourne habiter auprès de son beau-père, Claude Monet2.

En 1921, elle rencontre Georges Clemenceau, chez qui elle va peindre avec Claude Monet pendant une semaine, à Saint-Vincent-sur-Jard, où elle retournera à plusieurs reprises, au cours des années 1920. Une photographie la représente entourée de Clemenceau et de Claude Monet, l’homme d’État appréciant ses qualités de cœur la surnomme « L’Ange bleu »

 

Les sujets qu’affectionne Blanche Hoschedé sont des scènes de la nature, prés au bord du fleuve, ou arbres. Son style, impressionniste, est parfois difficile à distinguer de celui de Claude Monet, en particulier pendant toute l’époque où elle demeure à Giverny, de 1883 à 1897, puis de 1926 à 1947. Elle peint essentiellement pour son plaisir, mais organise cependant des expositions de ses œuvres en 1927, 1931, 1942 ou encore en 1947

 

Le carnet Blanche s’adapte à toutes les techniques graphiques :

  • fusain
  • crayon
  • aquarelle
  • pastel
  • etc

Taille : 21 x 14,8 cm

Papiers : papier aquarelle 200g, papier kraft 80g, Papier dessin 125g, papier blanc 80g, papier kraft 80g

Pochettes : 4

Reliure : cousue à la main avec du fil de coton moutarde

Nombre de pages : 96

La photographie prise par Géraldine Arlet représente un branchage de chêne. Elle a été imprimée sur un papier mat 300g. Elle a ensuite subi un pelliculage soft touch qui lui apporte une douceur sous les doigts.

Pin It on Pinterest

Share This