Carnet de voyage Krystyna

 

Tu es une voyageuse infatigable ? Tu attends avec impatience l’été pour repartir sur la route ou sur les vagues ? Le carnet de voyage Krystyna est fait pour toi.

 

Une voyageuse comme muse

 

Krystyna Chojnowska est la première femme à avoir fait le tour du monde à la voile, en solitaire. Plutôt inspirant n’est-ce pas ? Son prénom comme carnet saura te guider lors de tes voyage et te donnera le courage de voyager seule. 

 

Un carnet de voyage

 

Grâce à son élastique, le carnet Krystyna est idéal en carnet de voyage. Il gardera en lieu sûr les tickets, flyer, menus et toutes feuilles volantes du voyage non encore collés. Ses différents papiers permettent l’aquarelle, le dessin, l’écriture et le collage. De quoi composer le carnet de voyage de tes rêves et le voyage de tes rêves à l’image de Krystyna Chojnowska.

 

Pour en savoir plus voir ci-dessous

 

 

30,00

5 en stock

Krystyna Chojnowska-Liskiewicz est la première femme à réaliser un tour du monde à la voile en solitaire.

Elle est née à Varsovie, après la guerre elle s’installe avec sa famille à Ostróda. Elle suit ses études de construction navale à l’École polytechnique de Gdańsk. En 1966 elle obtient son permis bateau.

Le 10 mars 1976 elle quitte Las Palmas aux Îles Canaries à bord de son yacht de 9,5 mètres, Mazurek. Cette première tentative se solde par un échec, elle rentre à Las Palmas pour y réparer les avaries de son yacht. Le 28 mars elle se lance à nouveau, cette fois-ci la croisière est un succès. Le 17 juillet elle gagne l’Océan Pacifique en passant par le canal de Panama, le 10 décembre elle arrive à Sydney en Australie.

En 1977 elle continue son voyage via l’Océan Indien pour arriver à Durban en Afrique du Sud le 17 septembre. Le 20 mars 1978 à 21 heures GMT, elle boucle le tour du monde aux coordonnées 16° 8′ 30″ N, 35° 50′ 0″ W, et finalement le 21 mars 1978 elle à Las Palmas.

Le carnet Krystyna peut devenir :

  • Un carnet de voyage
  • un carnet de croisière
  • un carnet de navigation

Taille : 21 x 14.8 cm

Papiers : Papier aquarelle 200g, papier dessin 125g, papier ligné 66g, papier bleu 90g

Cousu à la main avec un fil de coton et élastiqué

Pages : 96

Il s’agit d’une photo de la calanque d’en vau à Marseille, prise par l’artiste Géraldine Arlet. Elle a été imprimée sur un papier couché 300g et pelliculée pour un effet soft touch.

Pin It on Pinterest

Share This