Prix : 21,00 10,50

carnet Entre-temps 21 x 14,8

Prix : 21,00 10,50

Le carnet Entre-temps est une métaphore du temps qui passe.

 

Une métaphore par son nom d’abord : « Entre-temps » comme une ellipse littéraire. Et puis par sa photo de couverture : un bâtiment ancien côtoie un immeuble moderne. La vieille pierre se lie au verre lisse contemporain. On verrait presque la frise du temps défiler devant nous. Comme un time laps en avance rapide. Il nous montrerait la construction de l’église d’abord, puis la vie autour d’elle. On apercevrait la foule rentrer et sortir du lieu de culte, pour les messes, les mariages et les enterrements. Puis nous observerons les maisons autour être détruites et l’immeuble en verre se construire au fur et à mesure. Un témoignage d’un passé qui n’est plus et d’un futur qui n’est pas encore.

 

La ville de Philadelphie orne la couverture. Ce cliché a été pris durant mon voyage aux Etats-Unis en 2019. Une journée de pluie qui ne m’a pas empêchée de découvrir la ville et notamment l’évocation de deux époques dans cette église et son immeuble voisin.

 

Pour souligner le temps qui passe, quoi de mieux que du vert, symbole de croissance, de stabilité et d’équilibre. Il est présent à l’intérieur du carnet sur un papier au fil des pages. Le kraft s’y ajoute par petite touche guidé par le papier blanc recyclé.

 

Le carnet Entre-temps semble donc idéal pour transcrire tes souvenirs d’enfance mais aussi tes impressions d’aujourd’hui. Un témoignage que tes enfants et petits-enfants adoreront découvrir et relire.

 

Idées d’usage : carnet de souvenirs, carnet d’impressions créatives, carnet de secrets de mère et de grand-mère, carnet des plans du cadastre, carnet de généalogie.

 

Caractéristiques : Taille 21 X 14,8 cm | composants : papier recyclé blanc 80g, papier kraft 90g, papier vert 210g, papier photo brillant 250g, fil de coton | Reliure à l’écolière.

 

Photographies ©Géraldine Arlet

2 en stock

carnet Entre-temps 21 x 14,8

Prix : 21,00 10,50

Le carnet Entre-temps est une métaphore du temps qui passe.

 

Une métaphore par son nom d’abord : « Entre-temps » comme une ellipse littéraire. Et puis par sa photo de couverture : un bâtiment ancien côtoie un immeuble moderne. La vieille pierre se lie au verre lisse contemporain. On verrait presque la frise du temps défiler devant nous. Comme un time laps en avance rapide. Il nous montrerait la construction de l’église d’abord, puis la vie autour d’elle. On apercevrait la foule rentrer et sortir du lieu de culte, pour les messes, les mariages et les enterrements. Puis nous observerons les maisons autour être détruites et l’immeuble en verre se construire au fur et à mesure. Un témoignage d’un passé qui n’est plus et d’un futur qui n’est pas encore.

 

La ville de Philadelphie orne la couverture. Ce cliché a été pris durant mon voyage aux Etats-Unis en 2019. Une journée de pluie qui ne m’a pas empêchée de découvrir la ville et notamment l’évocation de deux époques dans cette église et son immeuble voisin.

 

Pour souligner le temps qui passe, quoi de mieux que du vert, symbole de croissance, de stabilité et d’équilibre. Il est présent à l’intérieur du carnet sur un papier au fil des pages. Le kraft s’y ajoute par petite touche guidé par le papier blanc recyclé.

 

Le carnet Entre-temps semble donc idéal pour transcrire tes souvenirs d’enfance mais aussi tes impressions d’aujourd’hui. Un témoignage que tes enfants et petits-enfants adoreront découvrir et relire.

 

Idées d’usage : carnet de souvenirs, carnet d’impressions créatives, carnet de secrets de mère et de grand-mère, carnet des plans du cadastre, carnet de généalogie.

 

Caractéristiques : Taille 21 X 14,8 cm | composants : papier recyclé blanc 80g, papier kraft 90g, papier vert 210g, papier photo brillant 250g, fil de coton | Reliure à l’écolière.

 

Photographies ©Géraldine Arlet

2 en stock