10 exercices pour réveiller ta créativité

 

Tu as envie d’être plus créative mais tu ne sais pas par où commencer ? Tu as l’impression que tu n’as aucune créativité en toi ? Que ton côté créatif a disparu depuis longtemps ? Je suis persuadée que chacun.e d’entre nous est créatif.ve. Durant notre enfance nous avons tous.tes fait preuve de créativité et d’imagination. Parfois les années l’ont diminuée ou endormie. Dans cet article je t’invite à réveiller ta créativité grâce à 10 petits exercices. 

 

10 Exercices pour réveiller ta créativité

 

  • Utiliser ses 5 sens
  • Visiter des musées et des expositions
  • Lettre à l’enfant ou au vieillard
  • Exercice de la rature ou de la tâche d’encre
  • Inventer des mots et des définitions
  • Faire un moodboard
  • Réaliser une carte mentale
  • Exercice de visualisation
  • Continuer une photographie
  • Exercice des cercles

 

 

Utiliser ses  5 sens

 

Dans la vie de tous les jours, on a tendance à beaucoup utiliser la vue. C’est bien normal, c’est un sens très utile. Cependant cela nous fait oublier que nous possédons 4 autres sens. Je t’invite un moment à ne plus te fier à ta vue pour te concentrer sur ton odorat, ton ouïe, ton goût et ton toucher. 

 

Bien sûr ce n’est pas un exercice à faire en pleine rue ! Au risque de te faire mal. Je te propose de t’asseoir soit chez toi soit en pleine nature. Ferme les yeux et sois attentif.ve. 

 

Écoute les sons des vagues si tu es sur la plage, ou le bruit des vents dans les branches en pleine forêt, ou même les voix des enfants qui jouent dans le parc. Sens l’odeur de sable chaud, d’herbe fraîche, de barba papa. Peut-être ces sensations te rappellent-elles un plat de ton enfance ou une confiserie ou même le goût d’un aliment. Pose les mains sur le sol, touche le sable chaud, la terre fraîche, le bois du banc sur lequel tu es assis.e. 

 

En faisant cet exercice, tu développes tes autres sens et tu vis ce moment autrement que par la vue. Ainsi tu ne le vis pas de la même façon, tu changes de point de “vue” et tu nourris ton inspiration et ta créativité. Tu verras que ton imagination marchera d’elle-même : Tu imagineras les vagues, les mouvements des branches ou la course folle des enfants dans ta tête. Quoi de mieux pour réveiller ta créativité que l’imagination ?

 

 

Toucher pour mieux ressentir

 

 

Visiter des musées et des expositions

 

 

Comme tu l’as vu avec l’exercice précédent, l’inspiration se nourrit avec la nouveauté. Plus tu vivras des expériences nouvelles, plus tu découvriras de nouvelles choses et plus tu seras inspiré.e. Les musées et les expositions sont excellents pour cela. Cela ne doit pas être obligatoirement un musée artistique, un musée historique ou scientifique est tout aussi bien. L’idée est que tu sortes de ta routine et de tes habitudes. Une exposition sur l’histoire du téléphone peut t’inspirer des formes, des couleurs etc. Et ce tout aussi bien qu’une exposition sur les impressionnistes ou sur la renaissance. Le mot d’ordre ? Découvrir ou redécouvrir.

 

 

 

La lettre à l’enfant ou au vieillard

 

Bien souvent nous avons perdu notre créativité en grandissant et certaines personnes ne la retrouvent qu’à un âge assez avancé. Il est dommage de penser que l’on peut passer la plupart  de sa vie avec sa créativité “endormie”. Pour réveiller ta créativité enfantine et ce avant nos 80 ans, nous allons tâcher de te mettre en conditions. 

 

Nous allons écrire une lettre à l’enfant que nous étions ou bien au vieillard ou à la vieillarde que nous pensons devenir. Le contenu de la lettre est du ressort de chacun.e. Tu peux demander à l’enfant que tu étais de t’aider à t’émerveiller de nouveau. Je te donne un exemple.

 

 

Chère Géraldine de 8 ans,

 

Je t’écris depuis 20 ans dans le futur. Je sais que déjà à ton âge tu rêves de devenir artiste. C’est un si beau rêve que nous partageons encore aujourd’hui. Je suis en bon chemin. 

Merci de m’aider à m’émerveiller encore chaque jour, je te suis reconnaissante de me guider chaque jour dans ma créativité et mon imagination. 

J’ai parfois du mal à garder le cap, je me décourage, la petite voix dans ma tête me fait douter et j’ai peur de ne pas être à la hauteur. Depuis tes 8 ans et tes rêves plein la tête, aide-moi à continuer à croire en moi, à persévérer sans me juger ni me critiquer. 

Chaque jour j’essaye de faire en sorte que dans 20 ans tu sois une femme épanouie, heureuse et fière de toi. 

 

Bien tendrement et avec amour,

Géraldine de 29 ans

 

Si tu écris au vieillard ou à la vieillarde que tu deviendras tu peux lui parler de toi aujourd’hui et de ce que tu aimerais devenir. J’aime beaucoup écrire à moi, future vieille dame, parce que je garde les lettres et j’ai hâte de les lire quand je serai vieille. 

 

 

Chère Géraldine de 80 ans,

 

Tu as bien vécu. Et pourtant tu restes toujours aussi belle et séduisante. Je sais que c’est parce que tu as toujours souhaité t’assumer au naturel et telle que tu es. Je parie que tu as gardé ton sens de l’humour et ton autodérision légendaire. Je sais que souvent tu as douté de toi, tu t’es demandé si tu étais sur le bon chemin, tu as failli tout abandonner. Il y a eu des moments où tu t’es dénigrée, rabaissée, où tu as perdu pieds. Mais tu as su persévérer avec le maximum de patience que tu as pu. Et on sait toi et moi que la patience n’est pas notre point fort. 

Chaque jour j’essaye de faire preuve de créativité et je remplis des carnets que j’espère tu prendras du plaisir à lire dans tes vieux jours. Ne sois pas trop sévère en regardant le passé et rappelle-toi que c’est lui qui fait ce que nous sommes, mais aussi ce que nous décidons de faire maintenant au présent. 

J’ai bon espoir que tu continues à être créative. A écrire, même avec des fautes d’orthographe. À dessiner, même si parfois ça ne ressemble à rien. A faire des collages qui n’ont ni queue ni tête. Et surtout j’espère que tu continues à t’émerveiller, à l’inspirer et à être reconnaissante pour ce que tu vis chaque jour. 

C’est un chemin de vie que je m’engage à prendre dès maintenant. Savoir que ton image sera là pour me guider est une motivation et un réconfort. Merci.

 

Depuis l’année 2021,

Géraldine de 29 ans. 

 

 

écrire à son moi enfant ou à son moi vieillarde

 

 

Exercice de la rature ou de la tache d’encre

 

Je sais que nous sommes nombreux.ses à avoir peur de rater, de raturer, de tacher, en bref de gâcher.  Je sais que bien souvent cela t’empêche de commencer un carnet ou de le finir. Pourtant une rature ou une tâche c’est tellement beau. C’est vivant. Je rappelle souvent que dans les musées nous nous intéressons bien plus aux carnets raturés ou tâchés qu’à celui avec une trop belle écriture et sans aucun défaut. Celui raturé nous paraît plus vivant. 

Pour t’aider à te décomplexer de tes ratures et des tâches, je t’invite à faire cet exercice. 

 

Sur une nouvelle page de carnet, j’insiste bien sur une page de carnet, parce que si tu le fais sur une feuille, je te connais tu risques de jeter la feuille si le résultat ne te plaît pas. Et tu avoueras qu’il est bien plus dur de jeter un carnet pour une seule page “ratée” ou de déchirer la dite page. 

Donc, sur une nouvelle page de carnet, tu vas faire une grosse tache d’encre au milieu ou bien écrire une phrase et la raturer. J’insiste aussi sur la nécessité de le faire au milieu de la page. 

 

A partir de cette rature ou de cette tache, tu vas créer un visuel. Non pas en la camouflant ou en la cachant mais en la mettant en valeur. Elle sera l’élément central de ta composition. Tu peux faire d’autres taches, répéter un motif, faire un collage etc. Tout ce que tu veux. La seule obligation est de laisser la rature ou la tache bien visible ! 

 

Ainsi tu verras qu’une rature ou une tache ne sont pas la fin du monde. Tu seras à même de les “apprécier” et tu auras moins peur de gâcher ton carnet. Réveiller ta créativité se fera sans peur ni complexe.

 

 

 

Inventer des mots ou des définitions

 

Pour faire marcher son imagination, il n’y a rien de mieux que d’inventer. Avec cet exercice je t’invite à inventer autour des mots. Soit en inventant complètement un mot, soit en prenant un mot déjà existant et en lui donnant une nouvelle définition. 

 

Par exemple : 

Se planteverter : tuer sa plante en n’ayant pas la main verte.

Chouchou : matière sucrée et caoutchouteuse que l’on a transformé en cacahuète et en élastique pour cheveux. 

 

Certains sites se sont déjà amusés à faire cet exercice. Le site The Cut en anglais malheureusement mais que tu peux faire traduire grâce à Google, a demandé à des écrivains d’inventer des mots. C’est très poétique et très amusant. Inventer c’est réveiller ta créativité.

 

 

inventer des mots ou des définitions

 

 

Faire un moodboard

 

Un mooodboard, tableau d’humeur en français mais que l’on peut traduire par tableau d’inspiration est un tableau avec des images, des citations et des éléments qui t’inspirent. Personnellement j’en fais un à deux par an. Pour m’aider dans ma créativité et  pour m’inspirer les nouvelles collections de carnets. 

 

Tu peux le faire manuellement ou sur l’ordinateur. Je préconise tout de même le manuel, quitte à imprimer les images que tu trouves sur internet. En le faisant manuellement tu auras plus conscience des éléments que tu y colles. 

 

Une fois fait, affiche-le à un endroit visible pour que tu le vois souvent et régulièrement. En fond d’écran si tu l’as fait sur l’ordinateur, dans ton coin créatif si tu l’as fait manuellement. Tu peux aussi imprimer celui fait sur l’ordinateur. 

 

Le moodboard t’aidera à rester inspiré.e. 

 

 

 

Réaliser une carte mentale

 

Si tu es comme moi tu as probablement mille idées à la minute, mais tu ne sais pas les canaliser ni les structurer. Cela t’empêche de passer à l’action et il t’arrive de ne rien faire. La carte mentale est un outil qui va t’aider à mettre de l’ordre dans tes idées. Elle peut aussi aider à trouver de nouvelles idées

 

Pour réaliser une carte mentale, rien de plus simple : Prend une feuille ou une double page de ton carnet. Au centre, tu écris ton sujet principal, par exemple l’absence. Entoure ce sujet d’un cercle. Tout autour de celui-ci, note les idées qu’il t’inspire : la frustration, le manque, le minimalisme, l’économie, le calme etc. Entoure chacune de ces notions d’un cercle et autour d’elles notes les sous idées qui te viennent encore. Une fois que tu n’as plus d’idées ou de sous idées, trie les notions par thème. Tu peux souligner l’idée de manque et de frustration avec la même couleur parce qu’elles sont liées ou qu’elles relèvent de la même idée etc. Ainsi à la fin tu auras une carte structurée de tes idées qui t’aidera à réaliser ton projet. Idéale pour réveiller ta créativité.

 

 

 

Exercice de visualisation

 

Il y a deux façons possibles de faire cet exercice. Libre à toi de n’en faire qu’une ou les deux selon tes envies. 

 

 

Visualisation mentale

 

C’est un exercice que je tente de faire le plus régulièrement possible. Le soir, avant de m’endormir, je réfléchis à ce que je souhaite le plus. Avoir un appartement à moi, avoir une société florissante, faire un grand voyage etc. Et puis je m’imagine vivre ces expériences. Je m’imagine en train de visiter l’appartement de mes rêves et je me vois signer le contrat de vente. J’imagine mon entreprise avec plusieurs salarié.es et je me vois travailler avec elles.eux. Je m’imagine dans un avion vers le pays que j’ai toujours rêvé de visiter. Et puis en général je m’endors super heureuse. Cet exercice m’aide à garder le cap, à croire en moi. 

 

Savais-tu que le cerveau ne fait pas la différence entre une émotion vécue à la suite d’une expérience réelle et une émotion ressentie à la suite d’un rêve ? En gros cela veut dire que de t’imaginer vivre ton voyage apporte à ton cerveau autant de bien être que si tu le vivais vraiment. Cela ne nous empêche pas de faire le voyage en question, mais en attendant de le faire, autant se donner un avant-goût des ressentis non ?

 

 

Tableau de visualisation

 

A la même façon que le moodboard, le tableau de visualisation est composé d’images, de textes et de divers éléments. Il peut aussi bien être fait manuellement que numériquement. A la différence du moodboard, le tableau de visualisation comporte des images représentant tes objectifs. Si tu as pour objectif de faire un voyage au japon, colle des images du japon. Si tu as pour objectif l’achat d’un appartement, colle des images d’appartement qui te plaisent. Ton objectif est financier ? Trouve des images de pièces de monnaie ou de billets. Tu veux être plus créative ? Mets des images de peinture, de pinceaux, de tableaux etc. 

 

Comme pour le moodboard, place le tableau de visualisation bien en évidence. Il t’aidera à atteindre tes objectifs et à réveiller ta créativité.

 

 

faire une carte mentale pour structurer ses idées

 

 

Continuer une photographie 

 

C’est un excellent exercice si tu as du mal à commencer à créer. Sur une feuille, ou sur une page de ton carnet colle une photographie. C’est mieux si ta photographie à un arrière-plan net. C’est-à-dire où on voit le décor derrière la personne ou l’objet photographié. 

Une fois collée tu vas continuer la photographie. Tu vas dessiner la suite de l’arrière-plan. Si on voit un bout de canapé sur l’image dessine la suite du canapé pour qu’il soit entier. Si tu vois un bout de maison, continue la maison etc. 

 

Tu comprendras qu’il vaut mieux éviter de choisir une image avec en arrière-plan le ciel ou le sol. Tu n’auras pas grand-chose à dessiner avec ce type d’images. 

 

 

 

Exercice des cercles 

 

C’est une exercice super pour avoir confiance en toi et réveiller ta créativité. Sur une feuille ou sur une page de ton carnet, dessine plusieurs cercles de la même taille et collés les uns aux autres. Personnellement j’en dessine 30, un pour chaque jour du mois. Chaque jour, je dessine un motif dans un des cercles. Jamais le même. 

 

A la fin du mois je me rends compte que j’ai réalisé 30 motifs différents. Cela me donne confiance en moi et en ma créativité. 

 

 

Ces 10 exercices vont t’aider à réveiller ta créativité. Tu peux les faire une fois ou régulièrement si tu en ressens le besoin. Tu as envie d’aller plus loin ? Tu ressens le besoin d’être guidé.e dans ton réveil de créativité ? Je te propose un atelier en ligne : réveille ta créativité intérieure. En groupe nous ferons certains de ces exercices et d’autres pour t’aider à réveiller ta part créative.