Un carnet / Une histoire

Bonjour à toutes et à tous. Une idée est venue cette semaine. Une espèce de chronique hebdomadaire intitulée Un carnet / Une histoire. Le but est de vous présenter ou représenter un carnet, vous raconter son histoire, vous exposer le choix des matériaux qui le composent, les conditions de prises de vue de la couverture et jusqu’au choix de son nom. Vous serez ainsi transporté au cœur du processus de création et vous voyagerez avec nous et nos carnets.

Vous êtes prêts ? c’est parti pour le 1er voyage !

Le Carnet Veilleuse

La ville de Grasse dans les Alpes Maritimes a inspiré le carnet Veilleuse. C’est une ville typique du sud ! Elle est donc très colorée et surtout dans les tons chauds (jaune, rouge, ocre, orange, terre cuite etc). Des lanternes comme celle sur la couverture sont omniprésentes dans la cité. Certaines fonctionnent encore et d’autres sont là en décoration.

La couverture du carnet :

Sous la lanterne, vous voyez un médaillon en fer forgé. Il s’agit d’un mouton ou d’un agneau qui tient une bannière. C’est l’emblème de la ville de Grasse. Ce qui m’a amusée dans cette photo c’est l’impression de soleil couvant à l’arrière plan. En réalité c’est le mur d’un immeuble de couleur jaune !

Cette photo est assez parlante lorsque l’on connait le contexte de la ville en 2017. Le centre ville de Grasse est très délabré. Beaucoup d’immeubles sont fissurés et menace de s’effondrer. La cité est un énorme chantier de rénovation. C’est une nouvelle aube pour Grasse.

Les pages qui le composent :

A l’intérieur du carnet veilleuse les matières se mélangent. Du papier blanc, du papier kraft et du papier de couleur oranger. Chaque composant vient mettre en valeur la couverture soit par sa texture, soit par sa couleur.

Voilà j’espère que ce premier épisode de un carnet / une histoire vous aura plus ! Rendez-vous la semaine prochaine ! Pour retrouver le carnet veilleuse c’est par ici.

Laisser un commentaire