A propos

Salut à toi créative en puissance,

Tu es femme à te laisser guidée par ta créativité ? Tu as envie de t’assumer et de prendre la parole ? Tu passes ton temps à gribouiller, à coller, à dessiner ou à écrire ?

Bienvenue dans un univers créé spécialement pour toi.

La Sardine plastique a été fondée par une créative tout comme toi. Une amoureuse du papier, de la libre expression de soi et de l’art quel qu’il soit.

Avec les créations de La Sardine Plastique, je souhaite te redonner confiance en ton pouvoir créateur, booster ta créativité et inspirer ton quotidien.

La Sardine plastique qu’est-ce que c’est ?

C’est une marque de carnet créatifs et d’ateliers créatifs en ligne pour toutes les femmes qui veulent libérer leur créativité, prendre leur place et s’exprimer de manière décomplexée. Pour celles qui ne savent pas le dire, celles qui n’osent pas et celles qui se cherchent encore. Une créativité colorée et décomplexée dans leur quotidien monochrome.

Son nom s’inspire de la cité phocéenne Marseille, où la marque a été fondée. Une  légende marseillaise dit qu’un jour une sardine a bouché le Vieux Port. Une histoire qui se raconte de générations en générations et qui fait le patrimoine de Marseille. Pour la petite anecdote c’est en vérité un bateau nommé la Sartine qui a coulé dans la rade de Marseille et qui a bloqué le trafic.

Le mot Plastique fait référence aux arts plastiques et veut redonner sa noblesse au mot. Avant d’être une matière, le plastique est un adjectif signifiant : « qui a le pouvoir de donner forme ». Quel meilleur mot pour parler de créativité ?

Pour découvrir qui je suis défile la page vers le bas.

¨ J’aime l’idée que dans 50 ans, nos enfants puissent se pencher sur
un de nos carnets pour nous découvrir ou se souvenir de nous. ¨

Qui je suis ?

Je m’appelle Géraldine, je vis à Marseille, j’ai créé la marque La Sardine Plastique en 2018. Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été attirée par le papier. Que ce soit en tant que matière ou en tant que support d’écriture et de dessin. J’ai fait des études d’art et j’y ai appris les bases de la reliure. Par la suite je me suis spécialisée en photographie et le papier est sorti temporairement de ma vie.

Il y a quelques années je me suis remise à écrire, à faire des collages et à dessiner. Je me suis surtout remise à faire des activités manuelles. J’ai sorti les vieux carnets vierges qui trainaient dans mon placard. J’ai vite manqué de papier et j’ai dû renouveler mon stock. Au lieu d’en acheter, je les ai fabriqués.

Tu as sûrement remarqué que la photographie est rarement mise en avant dans la papeterie. Elle est souvent ringarde, vieillotte, pour ne pas dire laide.  Cela désolait mon âme de photographe. Du coup j’ai commencé à créer des carnets avec mes photographies en couverture. Des clichés légèrement abstraits et poétiques pour que chacun se l’approprie à sa façon.

Pour la passion du papier j’ai aussi mélangé les matières. Je trouvais désolant de n’avoir qu’une seule sorte de papier dans un carnet. Les papiers kraft, papiers calque, papiers à dessins, papiers aquarelles, papier lignés, papiers artisanaux et papier colorés sont parmi ceux que j’utilise.

La Sardine Plastique est née de cette envie d’objets vecteurs de mémoire et d’émotions et de mon amour pour la photographie et le papier.

Les carnets de La Sardine Plastique se veulent des carnets pour s’exprimer, se libérer et transmettre. D’un carnet à l’autre ils t’invitent à libérer ta parole et ta créativité, à raconter et à partager. Non pas pour être transmis dans la minute mais parce que

¨  J’aime l’idée que dans 50 ans, nos enfants puissent se pencher sur un de nos carnets pour nous découvrir ou se souvenir de nous.¨

venenatis risus. leo Aliquam in mi, ut consectetur