Mettre la créativité au coeur de son année

5 Jan 2022

5 min

 

 

C’est désormais officiel : nous commençons une nouvelle année ! une année que, toutes, nous espérons meilleure que les précédentes. Qui dit début d’année, dit bonnes résolutions. Mais est-ce finalement une si bonne idée que ça ? 

 

On met souvent la barre très haut pour ses bonnes résolutions, et bien souvent on ne les tient déjà plus à la fin du mois de Janvier. Et si cette année on ne prenait pas de bonnes résolutions ? Et si à la place on posait une intention. Je dis bien UNE intention. C’est une intention générale, large et ouverte à tous les possibles. 

 

Cette année je te propose de placer la créativité au cœur de ton année. Autrement dit : poser une intention créative sur l’ensemble de ton année. Par créativité j’entends toutes ses formes et toutes ses activités : la cuisine, la danse, le chant, les arts visuels, le théâtre etc. Tu n’es pas obligée de faire un dessin par jour ni de cuisiner des plats gastronomiques au quotidien. 

 

Placer la créativité au cœur de son année, c’est accepter de s’ouvrir à toute nouveauté. C’est aussi accepter de lâcher prise. La créativité c’est d’abord et avant tout résoudre un problème de façon innovante, trouver de nouvelles idées. Arriver à faire manger des épinards à tes proches en les cuisinant en lasagnes, c’est déjà être créative. 

 

Pas besoin d’être Frida Kahlo ou Camille Claudel pour se considérer comme une femme créative. En t’ouvrant à la créativité cette année, tu comprendras qu’elle est déjà en toi et qu’elle n’attendait que de s’exprimer. Elle n’a besoin que de ton assurance et de ton ouverture d’esprit. 

 

La créativité est innée à chacun de nous. Certaines personnes semblent être plus familières avec elle que d’autres. Mais ce n’est en aucun cas une affaire de génétique ou de don particulier. Chacun.e à la capacité d’être créatif.ve. La capacité à faire preuve de créativité est une question d’habitude et d’entraînement. Tu peux tout à fait développer ta créativité. Je dis bien développer puisque tu l’as déjà. 

 

Commençons par déconstruire nos idées reçues sur la créativité. 

 

Les créatifs se servent plus de leur cerveau droit

 

C’est un mythe bien implanté dans notre société. Mais rien ne vient appuyer cette théorie. S’il existe bien des zones du cerveau qui sont plus liées à la créativité, il semble que celle-ci soit plutôt une question de connexion entre plusieurs zones du cerveau.

 

Les chercheurs en neuroscience ont identifié plusieurs connexions :

 

  • Le réseau d’attention exécutive t’aide à prêter attention et à te concentrer

 

  • Le réseau de l’imagination te permet de rêver un peu ou de t’imaginer dans la peau de quelqu’un d’autre

 

  • Le réseau de saillance te permet d’identifier quand les choses que tu as enfouies au fond de ton cerveau deviennent saillantes dans le monde qui t’entoure (par exemple, tu remarques une plante lors d’une promenade. Elle te semble familière et tu réalises rapidement qu’il s’agit d’une plante vénéneuse! tu évites ainsi un bel urticaire).

 

Plus ces trois réseaux sont activés, plus ils communiquent entre eux et plus tu es créative.

 

 Source : https://99designs.fr/blog/pensee-creative/creativite-le-guide-ultime/

 

 

idée reçu créativité 1

 

 

La créativité n’est utile qu’aux artistes et aux artisans

 

Ce serait réduire la créativité à bien peu de choses. Nombreux sont celleux pour qui la créativité est une affaire d’art et d’activité manuelle.  Pourtant la créativité est avec toi dans chacun des aspects de ta vie. A chaque fois que tu as une idée, c’est ta créativité qui te la chuchote à l’oreille. Être créative c’est faire fi des méthodes traditionnelles, inventer et innover. Je l’ai déjà dit plus haut, mais je le répète parce que c’est important de lui redonner sa juste place.

 

Sans créativité, pas de technologie, pas de progrès, ni d’avancées sociales. Être créatif c’est remettre en question le présent, s’adapter au présent et préparer demain. Sans créativité il n’y aurait pas de radio, de télévision ou de smartphone. Il n’y aurait pas de congés payés, de sécurité sociale ou d’assurance chômage.

 

idée reçu créativité 2

 

La créativité est une personnalité

 

Souvent nous définissons la créativité comme un trait de caractère, une personnalité en soi. Pourtant la créativité nécessite de nombreuses capacités et plusieurs qualités.

 

Philippe Brasseur (auteur et formateur) rappelle qu’être créatif, c’est incarner successivement plusieurs rôles :

 

  • l’explorateur : l’explorateur est curieux de tout, il glane en permanence des informations pour en faire (éventuellement) quelque chose après, il se nourrit de sources en dehors de son domaine de compétences;
  • l’artiste : l’artiste est celui qui fait preuve de pensée divergente car il trouve des idées hors du commun, il transgresse les règles, il génère des idées nombreuses, nouvelles et inattendues;
  • le juge : le juge évalue les idées en fonction d’un objectif précis, en fonction des limites et des valeurs, il fait émerger les idées les plus pertinentes grâce à cette évaluation et à la confiance en son intuition;
  • le conquérant.

 

Faire preuve de créativité, c’est donc jongler avec plusieurs paradoxes : être imaginatif et être critique, être intuitif et organisé, douter et y aller quand même.

 

Source : https://apprendre-reviser-memoriser.fr/creativite-enfants/

 

idée reçu créativité 3

 

*

Les créatifs sont bordéliques, paresseux et irresponsables 

 

C’est une idée assez répandue et qui a fait beaucoup de mal à la connotation de la créativité. Cette dernière est souvent assimilée à l’improvisation, ce qui lui donne cette idée reçue en opposition avec l’organisation.

 

Mais les personnes qui font preuve de créativité sont en général plus motivées que les autres. Elles sont déterminées à trouver des solutions, à chercher de nouvelles idées et à créer. Et même si parfois elles font une grosse partie du travail au dernier moment, elles montrent leur capacité à gérer le stress, à soutenir des délais très courts et à être efficaces.

 

 

idée reçu créativité 4

 

La créativité naît de la douleur et de la souffrance

 

On peut dire que la Bohème a teinté la créativité d’une dose de masochisme. Quand on pense créatif, on a tout de suite en tête le peintre maudit, du style de van gogh, qui meurt de faim et qui se sert de sa souffrance comme inspiration, voire de sa folie parfois.

 

L’inspiration ne vient pas forcément de la souffrance. Selon moi, nous créons plus facilement quand nous sommes tristes ou en colère parce que ce sont des états émotionnels qui ne savent pas s’exprimer d’une autre façon chez certaines personnes. C’est leur moyen de retrouver leur calme et leur équilibre. 

 

Mais il est tout à fait possible de créer et de faire preuve de créativité dans ses moments de joie et de bonheur. Heureusement ! Sinon nous serions bien tristes ! 

 

 

idée reçu créativité 5

 

Après avoir déconstruit ces 5 idées reçues sur la créativité, tu auras envie de placer la créativité au cœur de ton année. Dans les prochaines semaines je te montrerai comment le faire en pratique. Alors reste aux aguets.

 

Tu aimeras aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This