Carnet Carré Flore

 

Tu aimes les formats de carnet originaux ? A l’image de ta créativité débordante et sans limite ? Tu es souvent inspirée par les formes de la nature ? Le carnet carré Flore est à ton image.

 

Un format original :

 

Ne te fie pas à sa forme de triangle, en s’ouvrant, le carnet Flore devient carré. Il t’étonnera aussi dans ses papiers mélangés : papier aquarelle, papier dessin, papier vert et papier blanc sont de ceux qui le composent.

 

Sous la protection de la déesse Flore :

 

Déesse des fleurs, des jardins, du printemps et de la fécondité dans la mythologie, Flore (ou Flora) fut une divinité vénérée par les Romains. On organisait en son honneur de grands jeux floraux afin qu’elle offre au peuple de bonnes récoltes pour l’année. Laisse toi guidée par son aura pour accueillir la belle saison avec le carnet carré Flore.

Pour plus d’informations voir ci-dessous.

30,00

5 en stock

D’après Ovide, Flore trouve ses racines dans la mythologie grecque, où on la nommait alors Chloris. Cette nymphe des îles Fortunées était dotée d’une incroyable beauté, au point de séduire Zéphyr, dieu du vent de l’Ouest. Après l’avoir enlevée, celui-ci l’épousa et lui offrit pour domaine l’empire des fleurs et le printemps éternel.
 
Le peuple des Sabins reprit des Grecs ce culte d’une divinité des fleurs. Ils l’appelaient Flore, et marquaient l’arrivée du printemps par des fêtes en son honneur.

Convaincus du pouvoir de Flore, les Romains organisèrent de grandes fêtes en son honneur. Ces festivités, appelées Floralies (Floralia), duraient cinq jours au cours du printemps. A l’origine, les Floralies n’avaient pas lieu chaque année : on les célébrait uniquement lorsque le temps et le climat laissaient présager de mauvaises récoltes. Ce ne fut qu’en 114 avant J.-C. que le Sénat décida de rendre ces jeux floraux annuels, suite à une stérilité des terres qui dura plusieurs années et que l’on attribua naturellement à la colère de Flore.

Les Floralies furent donc organisées chaque année à la fin du mois d’avril jusqu’au début du mois de mai. Les fêtes se déroulaient la nuit aux flambeaux, dans une ambiance champêtre où les jeunes femmes exécutaient des danses, des chants et des représentations dramatiques. Une danse naïve exprimant l’allégresse et le renouveau printanier était faite spécialement en l’honneur de la déesse et des chasses étaient également organisaient dans un cirque dédié à l’événement, appelé le cirque de Flore. Mais bientôt, ces festivités dégénérèrent en un spectacle licencieux, rythmé de danses obscènes exécutées par des courtisanes nues. Caton, homme d’Etat et écrivain romain, y assista et, choqué par cette atmosphère de perversion pour honorer une déesse, ne put soutenir le spectacle jusqu’à la fin.

Le carnet Flore peut devenir :

  • un carnet de dessin
  • un carnet de voyage
  • un art journal

Taille : 21 X 21 cm

Papiers : papier aquarelle 300g, papier dessin 125g, papier blanc recyclé 80g, papier vert 90g

Cousu main avec un fil de coton jaune, fermé par un élastique kaki

Page : 96

Une photo de feuilles de fougère ornent le carnet Flore. Elle a été prise par Géraldine Arlet, a été imprimée sur un papier 300g et a subi un pelliculage soft touch pour un toucher tout doux sous les doigts.

Pin It on Pinterest

Share This