Elles ont connu l’échec

15 Sep 2021

5 min

 

 

Ce mois-ci nous parlons de l’échec et de ses atouts. Il y a deux semaines je t’ai montré l’importance d’accepter l’échec et même de l’accueillir. La semaine dernière, tu as vu que l’échec était un véritable tremplin. Cette semaine j’ai décidé de passer à du plus concret. Je vais te donner des exemples de succès nés d’échecs.

 

Elles ont connu l’échec

 

Tu vas découvrir des personnalités très connues aujourd’hui, considérées comme des réussites et qui ont vécu de nombreux échecs avant d’en arriver là où ils en sont. Tu es prête ? Sors les pop corn et installe-toi tranquillement pour lire. J’espère que ces exemples t’aideront dans tes échecs créatifs et te boosteront à continuer à croire en toi et à ta créativité. 

 

l'échec n'est pas définitif

 

 

Oprah Winfrey : 

 

Avant d’être cette femme d’affaires que nous connaissons toutes, avant de créer une école pour filles en difficultés, Oprah a connu bien des revers. Elle a connu une enfance et une adolescence très difficiles. Elle a été virée de son premier poste à la télé. Elle a même été jugée “inapte pour la télévision”. Et pourtant elle a été millionnaire à 32 ans ! 

 

« Pensez comme une reine. Une reine n’a pas peur d’échouer. L’échec est un autre tremplin vers la grandeur. » – O. Winfrey

 

Marylin Monroe 

 

Aujourd’hui nous la connaissons comme une très grande actrice. Savais-tu que de nombreux agents, réalisateurs et producteurs lui ont conseillé de devenir secrétaire ? Elle aussi avait connu une enfance difficile. Elle n’a pas abandonné et a acquis la renommée qu’on lui connaît aujourd’hui.

 

Vera Wong 

 

Vera Wong est une créatrice de mode dont les futures mariées s’arrachent les robes. Mais au départ elle était athlète olympique en patinage artistique. Elle a échoué à remporter une médaille. Elle est alors devenue rédactrice pour Vogue avant d’en devenir la rédactrice en chef. Ce n’est qu’à 40 ans qu’elle crée sa première robe de mariée. Avec le succès que l’on connaît.

 

Jeanne Moreau : 

 

Célèbre actrice française, son père l’a mise à la porte quand elle lui a avoué son intention de devenir actrice. Quand elle était jeune, un directeur de casting lui a dit qu’elle n’était pas assez jolie pour jouer dans des films. On peut dire qu’il n’a pas eu le nez creux et que Jeanne a bien fait de persévérer. 

 

 

l'échec est une étape obligatoire

 

 

Rihanna

 

Savais-tu qu’elle a été victime de harcèlement scolaire ? Quand on sait à quel point un tel harcèlement peut être violent, il est réconfortant de voir qu’elle ne s’y est pas arrêtée et qu’elle a continué à croire en ses rêves. Aujourd’hui elle est une chanteuse mondialement connue.

 

J.K Rowling

 

A l’époque ou elle commence à écrire la célèbre saga Harry Potter, J.K Rowling était mère célibataire, au chômage et elle vivait de l’aide sociale. Pas un tableau des plus reluisants non ? Elle a cru en son histoire et elle l’a portée jusqu’au bout. Même lorsque les premières maisons d’édition ont refusé le manuscrit. 

 

« Il est impossible de vivre sans ne jamais échouer, sauf si tu fais tellement attention, que tu ne vis pas du tout. Dans ce cas, tu échoues par défaut. » – J.K. Rowling

 

Demi moore : 

 

Demi Moore a arrêté l’école à 16 ans. Elle s’est lancée dans le mannequinat et a pris des cours de théâtre. Comme quoi notre syndrome de l’imposteur qui nous dit tout le temps que nous n’avons pas fait assez d’études n’est pas du tout légitime. 

 

Anna Wintour 

 

Avant de devenir rédactrice en chef de Vogue America, Anna Wintour s’est faite virée de Harper’ Bazaar parce que jugée trop marginale. Cela fait 30 ans qu’elle est à la tête du magazine de mode le plus connu du monde. 

 

 

réjouis-toi de connaitre l'échec

 

 

Jane Lynch 

 

Ce n’est qu’à 51 ans que Jane Lynch obtient le rôle qui la rendra célèbre, celui de Sue Sylvester dans Glee. Comme quoi tout arrive à point à qui sait attendre.

 

Valérie Damidot

 

Savais-tu qu’elle n’a pas son baccalauréat ? Elle s’est occupée de sa mère qui venait d’avoir un accident de voiture. Elle ne l’a pas repassée l’année suivante. Quand on nous dit que l’on ne devient rien sans son bas, on nous ment ! 

 

Arlette Laguiller 

 

La porte-parole de la lutte ouvrière n’a que son brevet des collèges en poche. Elle s’est occupée de ses deux frères et est entrée au Crédit lyonnais à l’âge de 16 ans. Pas besoin de grandes études pour se faire une place dans la politique. 

 

Jennifer Lopez 

Elle a connu la vie dans la rue lorsque sa mère apprend qu’elle veut devenir danseuse. Elle squatte les canapés de ses cours de danse avant de décrocher une petite tournée européenne. Quel parcours quand on connaît sa renommée actuelle. 

 

Judit Polgàr

 

La première femme championne du monde aux échecs a été confrontée au sexisme du monde de la compétition. “Beaucoup d’hommes refusaient de me serrer la main, dit-elle au New York Times, l’un d’eux s’est même frappé la tête sur l’échiquier après avoir perdu contre moi”. Sans parler des remarques, des piques qu’elle a reçues pour la déstabiliser.

 

 

l'échec est primordial pour réussir

 

 

Tous ces exemples te montrent que l’échec est une étape obligatoire qui mène au succès. Alors si tu as connu l’échec ou si tu sens que tu es sur le point de le rencontrer réjouis-toi ! Il est là pour t’apprendre et te faire évoluer. 

 

C’est pareil dans ta créativité. Tu vas échouer à réaliser une technique, tu vas réessayer, peut-être même plusieurs fois, apprendre de tes échecs jusqu’à réussir. Par moment tu seras persuadée que tu n’y arriveras pas, mais si tu ne laisses pas l’échec être définitif tu finiras forcément par réussir !

 

Et toi ? Quels sont les échecs créatifs que tu as surmonté ? dis-les moi dans un commentaire.

Tu aimeras aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This