Quelle méthode de créativité est faite pour toi ?

16 Fév 2022

7 min

 

La créativité est présente en chacune d’entre nous. Dans l’article blog de la semaine dernière, j’ai montré pourquoi, pour moi, tout le monde est créatif. Mais si chacune est créative, nous n’avons pas la même. Chaque créativité est unique et personnelle. Ainsi toutes les méthodes de créativité ne sont pas forcément adaptées à ta propre créativité.

 

Aujourd’hui je vais te présenter les différentes méthodes de créativité que je connais pour t’aider à trouver celle qui est faite pour toi. Tu es prête ? C’est parti ! 

 

Quelle méthode de créativité est faite pour toi ?

 

La méthode de Julian Cameron

 

  • Julia cameron : Libérez votre créativité

 

Julia Cameron est assez connue dans la communauté des créatives. Elle a écrit le livre “Libérez votre créativité”. Ouvrage dans lequel elle donne une méthode pour être plus créative. 

 

Sa méthode de créativité : 

 

  • Les pages du matin : Chaque matin, écrire jusqu’à remplir trois pages d’un carnet. Trois pages, au minimum. 

Le récit peut être intime, personnel, fictif. Il n’a pas besoin d’être bien écrit, stylistique ou même avoir un grand intérêt. Ses pages ne doivent pas être lues par une autre personne que toi. 

Ces pages sont là pour t’aider à te vider la tête et l’esprit, elle te recentre dans le présent. 

 

  • Des exercices hebdomadaires : Chaque semaine, Julia te donne des exercices précis à réaliser pour être plus créative. Dessiner des monstres, écrire à sa revue préférée (de façon fictive), décrire un souvenir ou une pièce. 

 

  • Le rendez-vous avec ton artiste intérieur : En plus des exercices hebdomadaires, Julia Cameron t’invite à faire une activité par semaine avec “ton artiste intérieur”. Aller voir une exposition, au cinéma, prendre un cours de poterie, c’est à toi de choisir. Mais il est nécessaire de le faire seule. 

 

Le livre de Julia Cameron, se découpe en 12 semaines à la fin desquelles ta créativité sortira plus libérée. 

 

Ce que j’en pense : 

 

J’ai eu beaucoup de mal avec la méthode de créativité de Julia Cameron. Je l’ai trouvé un peu trop rigide et contraignante. J’ai beaucoup de mal à suivre des directives. Apparemment je ne suis pas verseau pour rien 😛

 

Parfois on m’a dit que c’était dû à la traduction française. Mais je ne saurais dire si c’est effectivement le cas et si la version originale est moins impérative. Je me note de lire en anglais. 

 

Si tu ressens le besoin d’être complètement guidée, pas à pas avec des exercices et des consignes à suivre, cette méthode créative est faite pour toi. Mais si tu aimes avoir seulement des pistes que tu peux faire à ta sauce, alors tu risques de trouver Julia Cameron un peu trop imposante. 

 

La méthode d'Elizabeth Gilbert

 

  • Elizabeth gilbert : Comme par Magie

 

Elizabeth Gilbert est l’autrice de “Mange, Prie, Aime”. J’ai adoré le film et le livre est dans ma liste de livres à lire. J’ai lu, il y a quelques semaines, “Comme par Magie”. 

 

L’ouvrage commence par le postulat que nous sommes tous créatifs, tu te doutes que ce n’est pas pour me déplaire. 

 

L’ouvrage continue et Elizabeth nous délivre sa méthode pour vivre sa créativité en 8 étapes.

 

Sa méthode de créativité : 

 

  • Les idées s’en viennent et repartent : Selon elle, les idées sont une énergie vivante, qui cohabitent avec nous pour un temps. Le temps de réaliser l’idée ou de l’abandonner. Quand l’idée vient nous trouver pour cohabiter, une inspiration soudaine nous traverse, rappelant les ampoules allumées que l’on voit dans les BD. 

 

  • Déconstruire la notion de génie : Elizabeth nous explique qu’avant la renaissance le génie était considéré comme quelque chose de divin qui se liait à l’homme. On dit bien avoir du génie. A la Renaissance, avec le recentrement sur l’humain, on a commencé à considérer le génie comme un trait de caractère propre à certaines personnes.

En déconstruisant la notion de génie, en considérant que ce n’est pas un état permanent, nous pouvons déculpabiliser de ne pas arriver à travailler. 

 

  • Lier créativité et joie : Ici, Elizabeth Gilbert veut en finir avec le mythe de l’artiste maudit et torturé. Elle t’invite à ne pas être l’esclave de ta créativité, mais au contraire à collaborer avec elle. Elle t’encourage à tenir un discours positif quand il s’agit de ta créativité. Autrement dit, de moins te plaindre et d’être plus reconnaissante.

 

  • Attirer la créativité : Pour l’autrice, la créativité est aussi une entité à part entière. Pour lui donner envie de collaborer avec nous, il faut la séduire et l’attirer.

Elle se cite en exemple. Lorsqu’elle se sent bloquée dans sa créativité, elle va prendre une douche, se parfume, se fait belle pour attirer à elle la créativité. 

 

  • Faire de sa peur une simple passagère : Elle nous livre le discours qu’elle tient à sa peur lorsque celle-ci se montre un peu trop présente. Ce discours m’a beaucoup marqué. Le voici : 

“Très chère Peur, 

Créativité et moi-même nous apprêtons à faire une virée en bagnole ensemble. Je crois savoir que tu seras de la partie, car tu nous accompagnes toujours. Je sais que tu es convaincue que tu as un rôle important à jouer dans ma vie et que tu prends cette mission très au sérieux.

Apparemment, elle consiste à me plonger dans une panique absolue dès que je m’apprête à faire quelque chose d’intéressant  et, si je peux me permettre, je dois dire que tu t’acquittes admirablement de cette tâche. 

Donc, ne te gêne pas, continue de faire ton boulot, si tu estimes que c’est nécessaire.

Mais durant cette virée, je vais également faire mon propre travail, qui consiste à me donner beaucoup de mal et à rester concentrée. Et Créativité fera elle aussi le sien, qui consiste à me stimuler et à m’inspirer. 

Etant donné qu’il y a toute la place nécessaire dans ce véhicule pour trois, mets-toi à ton aise, mais n’oublie pas ceci : Créativité et moi serons les seules à prendre les décisions en route. 

Comme je suis consciente que tu fais partie de la famille, je te respecte et ne t’exclurai jamais de nos activités, mais malgré tout, tes suggestions ne seront jamais suivies. 

Tu as le droit d’avoir un siège, tu as le droit de t’exprimer, mais tu n’as pas le droit de vote. Tu n’as pas le droit de toucher aux cartes routières ; ni de proposer un autre itinéraire ; tu n’as pas le droit de toucher à la climatisation. Ma cocotte, tu n’as même pas le droit de tripoter l’autoradio. Mais par-dessus tout, ma vieille et familière amie, il t’est formellement interdit de prendre le volant.”

 

  • Accepter les ratés et les échecs : Elizabeth appelle cela “manger sa tartine de merde”. Elle reconnaît que la créativité demande du travail et que tout ce que nous créerons ne sera pas forcément ni bien, ni extraordinaire. Elle insiste sur la nécessité de l’accepter et de lâcher prise. 

 

  • Être fière : Dans cette partie l’autrice nous encourage à écouter notre petite voix intérieure qui nous soutient et est notre plus grande fan. Plutôt que notre autre petite voix qui nous juge en permanence. 

 

  • Pratiquer, pratiquer, pratiquer : faisons fi de nos tendance au perfectionnisme et continuons de créer. Elizabeth Gilbert est persuadée que faire est mieux que de rester paralysée. 

 

Ce que j’en pense : 

 

J’ai préféré cette méthode de créativité à celle de Julia Cameron. Elle est plus portée sur des concepts et des pistes à suivre. L’autrice nous donne des conseils sans jamais nous imposer sa vision. Elle est dans le partage et c’est cela qui me plaît. La seule critique que je pourrais en faire est sa trop grande perspective spirituelle. Je suis moi-même ouverte à la spiritualité, mais je n’en ai pas la même vision qu’Elizabeth Gilbert. 

 

Si tu es plus du genre à aimer recevoir des conseils et des pistes pour t’aider à développer ta créativité alors la méthode de créativité de “Comme par Magie” est faite pour toi. Mais si tu as besoin d’exercices pratiques alors ce livre te semblera un peu léger. 

 

Le journal créatif d'Anne MArie Jobin

 

  • Anne Marie Jobin : Le journal créatif

 

Le journal créatif est une marque déposée et une méthode de créativité de Anne Marie Jobin. Le journal créatif est un journal personnel pour t’aider dans la connexion avec soi, l’expression de soi, la gestion du stress dans un souci du mieux être.

 

Sa méthode de créativité : 

 

  • Le processus :  Anne Marie Jobin fait une réelle différence avec le journal artistique. Le journal créatif n’est pas lié au résultat mais au processus en lui-même. 

 

  • Trois languages : L’autrice ne limite pas sa pratique du journal à l’écriture. Elle y intègre aussi du dessin et du collage

 

  • Des exercices créatifs originaux : dessiner à l’envers ou les yeux fermés par exemple.  Anne Marie Jobin inclut la notion de jeux dans la créativité. 

 

  • Retrouver le plaisir enfantin de la créativité : Un enfant crée sans se poser de question. Le journal créatif essaye de nous ramener à cet état d’esprit. 

 

  • La pratique quotidienne : Le journal créatif nécessite une pratique dès plus régulière et fréquente pour rester connectée à sa créativité. 

 

  • La relecture: Dimension importante du journal créatif, le feuilleter une fois fini. Anne Marie nous invite alors à le modifier, le déchirer ou à le transformer si on en ressent le besoin. 

 

Ce que j’en pense :

 

Je ne pourrais pas te faire un retour très détaillé, je n’ai pas lu le livre d’Anne Marie Jobin. Mais j’ai vu certaines de ces vidéos et je consulte régulièrement son site. Je te propose de regarder par toi-même et de te faire ton idée. J’ajouterais simplement que cette méthode de créativité est plus portée sur l’art thérapie et qu’il faut y être sensible pour y adhérer complètement. 

 

Nous voici arrivées au bout de l’article sur les méthodes de créativité. Connais-tu d’autres méthodes ? Partage-les en commentaire. J’espère que cet article t’aura aidé à trouver la méthode faite pour toi. 

 

Pour recevoir d’autres pistes pour développer ta créativité, abonne-toi aux mails de La Sardine Plastique. 

 

Quelle méthode de créativité

 

 

Tu aimeras aussi…

3 Commentaires

  1. Liselotte

    “Comme par magie” est une de mes bibles. J’adore reparcourir ce livre quand j’ai besoin de réconfort en même temps qu’un coup de pied aux fesses. J’ai entendu parler des autres mais ne les ai pas lu. Ils me tentent bien… je n’aime pas trop suivre les règles ^^

    Réponse
    • Géraldine

      Comme je te comprends. J’ai du mal à suivre les règles aussi ^^

      Réponse
  2. Liselotte

    Hehe c’est peut-être ce qui rend créatif après-tout, parce que c’est amusant de contourner une règle 🙂

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This