Comment s’aligner avec sa créativité

12 Jan 2022

5 min

s’aligner avec sa créativité. Dans le dernier article de blog j’ai abordé l’idée de mettre la créativité au cœur de son année et de son quotidien. Cette semaine je vais te parler d’alignement. Pourquoi d’alignement. Parce que pour moi, tu ne peux être pleinement créative que si tu es alignée. 

 

Alignée ne veut pas dire bonheur complet ou plénitude. Pour celles qui sont plus créatives dans les mauvais moments, tu peux très bien être alignée et déprimée. Mais donc, qu’est-ce que l’alignement avec soi-même

 

Être alignée, c’est être pleinement soi, consciemment. C’est se connaître et s’aimer assez pour accepter ses envies, ses besoins, ses croyances etc. Ta créativité est à son apogée lorsque tu t’assumes complètement. Tu ne te demanderas pas si ce que tu vas créer est assez bien ou assez beau. Si tu maîtrises assez cette technique, si tu es assez douée ou si tu as assez de talent. Être alignée avec soi, c’est savoir que créer nous rend heureuses quelque soit le résultat et se lancer sans se poser de question. 

 

J’ai conscience que s’aligner n’est pas un exercice facile. Dans cet article, je vais donc te donner plusieurs pistes pour y arriver. Tu es prête ? C’est parti ! 

 

Comment s’aligner avec sa créativité ?

 

S’écouter : 

 

C’est une notion que j’aborde régulièrement avec toi, mais elle est tellement importante ! S’écouter est le premier pas que l’on fait vers soi. Cela veut dire s’arrêter quand on ressent que l’on est fatiguée, surtout accepter que l’on est fatiguée et ne pas culpabiliser. S’écouter c’est être attentive à soi, à ce que l’on ressent, à nos réactions etc. C’est le meilleur moyen de se connaître. Et pour s’aligner avec ta créativité, te connaître est un atout majeur ! tu sauras identifier les moments où tu es la plus à même de créer et tu pourras par la suite te libérer des plages horaires pour créer. Cela ne te semble-t-il pas idéal ? Un seul mot s’écouter ! 

 

Identifier ses blocages : 

 

Souvent lorsque l’on ne crée pas pendant un certain temps c’est qu’il y a blocage. Si tu as envie de commencer une activité créative depuis des années mais que tu ne te lance pas, alors il y a probablement plusieurs blocages. Je te propose de commencer par les identifier. Ce n’est pas toujours évident, je le sais. Si tu n’y arrives pas tu peux déjà les accepter. Reconnaître ses blocages c’est déjà faire un pas vers la guérison. Tu verras au fur et à mesure que tu arriveras plus à les identifier. 

 

Parmi mes abonnées, il y a plusieurs blocages qui reviennent souvent :

  • Manque de matériel 
  • Peur de ne pas savoir faire
  • Peur de rater
  • Manque de temps
  • Frustration de ne pas avoir le temps de finir

 

Ces blocages sont bien réels mais en général je les regroupe derrière un seul blocage principal : le manque de confiance en soi.

Il est très difficile de gagner de la confiance en soi en un jour. C’est pourquoi je conseille de commencer par identifier ces petits blocages pour les travailler plus facilement. 

 

  • Manque de matériel → se mettre au défi de ne créer qu’avec trois couleurs ou trois outils
  • Peur de ne pas savoir faire → Se concentrer sur ce que l’on ressent en créant pas sur ce que donnera le résultat
  • Peur de rater : → continuer de pratiquer pour s’améliorer
  • Manque de temps → prendre rdv avec sa créativité et le marquer dans l’agenda, même si ce n’est qu’une fois par mois
  • Frustration de ne pas avoir le temps de finir : → se mettre au défi de créer quelque chose en 5 ou 10 minutes. 

 

En débloquant chaque petit blocage, petit à petit, ta confiance en toi va augmenter d’elle-même. Et avoir confiance en soi, c’est s’aligner avec sa créativité.

 

 

Se pauser : 

 

Nous avons souvent des vies bien chargées et nous n’avons guère le temps de nous ennuyer. Pourtant l’ennui est essentiel à la créativité ! Je t’explique pourquoi dans cet article de blog. Tu as besoin de te poser, de faire des pauses (d’où le mot pauser) pour savoir où tu en es et pour que la créativité vienne à toi. 

 

La créativité a besoin de vide à remplir, de calme à chahuter, de silence à briser et de temps libre à combler. Il n’est pas évident de trouver du temps pour créer lorsque l’on travaille et que l’on a une vie de famille. Mais la créativité n’a pas besoin de longues heures pour s’exprimer. Le plus souvent un quart d’heure suffit. Écrire une phrase ou un vers qui te trotte dans la tête, faire un mandala, coller une jolie image dans un carnet. 

 

Croire que la créativité prend du temps est une énorme idée reçue. Elle prend le temps que tu lui accordes. Parfois ce n’est que 5 minutes parce que tu as une journée chargée. Mais ça lui suffit !

 

Faire de soi sa priorité 

 

Nous, les femmes, avons souvent tendance à nous faire passer en dernier. Après la famille, après le travail, après la maison. Pourtant, ta créativité a besoin d’attention également pour s’épanouir. 

 

Ce n’est pas être égoïste que de vouloir prendre du temps pour soi, sans la famille, seule. Ce n’est pas égoïste de faire passer sa créativité avant le ménage, avant les devoirs des enfants ou avant le temps passé en amoureux. 

 

Tu es la seule qui puisse accorder de l’attention et de l’importance à ta créativité. Personne ne peut le faire à ta place. Il est possible de faire comprendre à ta famille que tu as besoin de X temps par semaine pour ta créativité. La première fois tu culpabiliseras peut-être un peu mais ensuite ce sera le pied ! Je te le garantie. 

 

Être bienveillante envers soi :

 

As-tu remarqué que souvent, on est plus indulgente et plus gentille envers le travail des autres qu’envers son propre travail. C’est souvent le cas aussi pour sa créativité. Et si à partir de maintenant on décidait de devenir sa meilleure amie. 

 

Une meilleure amie qui nous soutient, qui nous encourage, qui trouve toutes nos actions réussies ou courageuses. Depuis quand est-on censée être son pire ennemie et se juger à chaque minute de la journée ? 

 

S’il y a une chose dont je suis sûre c’est que le négatif constant tue la créativité. Qui aurait envie de rester auprès de quelqu’un qui se rabaisse sans cesse et n’est jamais satisfaite de ne qu’elle fait ou de ce qu’elle a ? S’aligner avec sa créativité c’est faire preuve de bienveillance envers soi.

 

Bonus : Marcher

 

Marcher n’est pas à proprement parler une façon de s’aligner avec sa créativité. Mais marcher, errer, flâner est propice à la créativité. C’est un moment où nos pensées divaguent, voyagent. C’est aussi un grand moment d’observation et donc d’inspiration. 

 

La marche stimule et augmente la créativité des personnes de 60 % en moyenne par rapport à la position assise (étude Stanford)

 

Et c’est ainsi que se termine cet article sur comment s’aligner avec sa créativité. J’espère que ces conseils t’aideront à faire de ton quotidien, une énergie créatrice. Dans le prochain article, je te livrerai ma méthode pour être créative tout au long de l’année ! 

 

Tu aimeras aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This